Être étudiant.e noir.e à Sciences Po

un état des lieux

(corpus documentaire)

 

RacismeSCPO.PNG

" À Reims et à Menton, des collectifs d’étudiants de Sciences Po se sont donnés pour mission de relayer les témoignages des victimes de racisme sur le campus. Ils espèrent faire bouger l’administration. "

POURNOUS.PNG

" Etre noir à Sciences Po c'est aussi parfois regarder de loin et en silence ses autres amis noirs dénoncer les discriminations qu'ils subissent, sans prendre partie, de peur d'être qualifiée de "Noir en colère". On se dit qu'au moins on se fait discret parce qu'on a ni l'énergie ni le courage de débattre. Normal après que les amis blancs viennent féliciter notre "modération" parce qu'avec nous ils peuvent "enfin être libre de parler". Oui, parce que nous, on a appris à se taire…"

Personnages%20HOMME_edited.jpg
Personnages%20femme_edited.jpg

penser historicité:

connaître hier pour mieux comprendre aujourd'hui

ScPoColoni.PNG

" La généalogie du passé colonial de Sciences Po n'est pas si imperceptible. Les intentions de son fondateur, Emile Boutmy, expliquent les réalités vécues actuellement par les étudiant.e.s racisé.e.s :

 

En effet, l'héritage colonial de cette université est en partie mis en évidence par la création d'une école coloniale en 1886 conçue pour former les étudiant.e.s à exercer des professions dans l'administration coloniale d'une manière qui propage un colonialisme plus scientifique et international "

echan.PNG

 Pour plus d'informations : BeingBlackAtSciencesPo